Afin de vous proposer des contenus personnalisés en fonction de vos préférences et d'optimiser votre expérience d'achat, eminza utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation."

Cliquez-ici pour en savoir plus.

Le blog d'Eminza

Comment bien choisir son oreiller ?

Pour passer des nuits agréables et se réveiller en pleine forme, le choix de l’oreiller est crucial. Eminza vous conseille pour choisir celui qu’il vous faut.

Comment choisir son oreiller

Les critères pour savoir quel oreiller choisir

Précisons qu'il n'y a pas un meilleur oreiller. Selon les habitudes de sommeil de chacun, le degré de confort reste un choix personnel. Des éléments sont cependant à prendre en compte pour repérer un produit de qualité. Pour un oreiller synthétique, il faudra regarder de près la densité de la mousse, qui se mesure en kg/m3 : plus il y a de matière, meilleure est la qualité. Une mousse de qualité est durable et offre un bon soutien. Entre 65 et 75 kg/m3, un oreiller en latex est souple ; entre 75 et 80 kg/m3, il est médium ; puis entre 80 et 85 kg/m3, il est ferme. Pour la mousse polyuréthane, la règle est la même, mais les densités sont moindres. À partir de 38 kg/m3 la mousse est dite « haute résilience ». Les oreillers à mémoire de forme échappent à cette règle car même s’ils sont plutôt fermes, ils restent sensibles aux changements de température : plus il fait chaud, plus ils sont souples ; plus il fait froid, plus ils sont fermes.

Pour un oreiller conçu en matière naturelle, on parle de garnissage. Le garnissage naturel des oreillers en plumes apporte un excellent gonflant et cet aspect moelleux. La proportion de duvet fera également varier l'épaisseur de l'oreiller. Lorsque cette proportion est inférieure à 50%, l’oreiller est plutôt ferme. On parlera de confort moelleux lorsque le pourcentage de duvet est supérieur ou égal à 70%.

Notez que le garnissage synthétique en fibre polyester, plus facile d'entretien car l'oreiller est lavable en machine, est préféré pour son côté hypoallergénique. Enfin, pour une bonne nuit de sommeil, préférez une enveloppe en matière respirante comme le coton qualité percale.

Choisir son oreiller : Ferme ou moelleux ?

Choisir un oreiller pour dormir sur le ventre

Pour les dormeurs qui aiment passer la nuit sur le ventre, il est généralement conseillé de dormir sans oreiller. Mais tout le monde ne peut pas se passer d'oreiller. Ces personnes doivent alors privilégier les oreillers moelleux. En effet, dans cette position, l’oreiller doit être le plus bas possible pour que la tête reste dans le prolongement naturel de la colonne vertébrale. Un oreiller souple maintient la tête et le haut des épaules. Il offre un confort mou et reste assez plat.

Choisir un oreiller pour dormir sur le côté

Préférez un modèle plutôt ferme qui pourra assurer un bon maintien de la nuque, mais sans excès. En effet, un coussin trop dur peut exercer une pression supplémentaire sur les cervicales et provoquer des migraines. Votre tête doit s'enfoncer d'un tiers dans l'oreiller. Dans cette position, il est nécessaire de combler le vide entre la tête et le matelas pour respecter l’alignement naturel des cervicales.

Choisir un oreiller pour dormir sur le dos

Il est recommandé de choisir un oreiller médium pour les personnes dormant sur le dos car ces oreillers garantissent un bon maintien de la tête et de la nuque pendant le sommeil sans pour autant être trop volumineux et créer une cambrure de la nuque.

Choisir son oreiller : Carré ou rectangulaire ?

Les oreillers rectangulaires sont généralement préférables aux oreillers carrés, car ils assurent un meilleur maintien. En dormant sur un oreiller carré, le dormeur a tendance à mettre ses épaules sur l’oreiller, ce qui entraîne un mauvais alignement entre ses cervicales et sa colonne vertébrale. Cette position peut causer des raideurs musculaires pendant la nuit alors que pour un sommeil réparateur, on recherche un relâchement du corps. En revanche, l'oreiller carré est idéal pour lire par exemple, en l'adossant notamment à un traversin.

Choisir son oreiller pour des besoins spécifiques

L'oreiller à mémoire de forme

La mousse à mémoire de forme s’adapte à la morphologie du dormeur en gardant « en mémoire » les points de pression grâce à la chaleur du corps. Il offre ainsi un grand confort personnalisé pour chaque personne. Cet oreiller spécifique permet de prévenir les risques de douleurs dorsales et de passer de meilleures nuits. Attention, cet oreiller doit être couplé à un bon matelas sans quoi ses bienfaits seront limités.

L'oreiller ergonomique

L’oreiller ergonomique rectangulaire a une forme particulière qui lui permet d’épouser chaque courbe de la nuque et de la tête en équilibrant les pressions de manière optimale. Il est donc important de le placer correctement : la forme de vague la plus haute doit venir se glisser sous la nuque pour que la tête soit dans le creux au milieu. Ce design permet de prévenir les douleurs aux cervicales.

L'oreiller anti-acarien

Pour les personnes allergiques aux acariens, il est souvent conseillé de choisir des oreillers synthétiques. Les designers appliquent cependant en plus, sur la gamme de certains produits (oreillers, couette...), un traitement anti-acariens. Ces oreillers assurent une hygiène et également une protection totale contre les bactéries et les odeurs ; ils permettent de conserver une literie saine et garantir un bon sommeil aux personnes sensibles.

Les articles du moment